Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Services > Gestion des déchets

Gestion des déchets

Un service intercommunal...

Le service de collecte et de traitement des déchets est intercommunal.
- la communauté de communes du Pays d’Aubenas-Vals gère la collecte des ordures ménagères ;
- le Syndicat Intercommunal de destruction des Ordures Ménagères (SIDOMSA) gère leur traitement, ainsi que les déchetteries.

- La communauté de communes perçoit la redevance d’enlèvement desorduresménagères. Cette redevance sert à financer l’ensemble du service : collecte des différentes poubelles (classiques et jaunes), traitement des déchets, collecte du verre, du papier, des piles, des encombrants (bennes) et fonctionnement des déchetteries.
Jusqu’au 1er janvier 2014, le service était financé par la redevance d’enlèvement des ordures ménagères, fixées à 125 € en 2013, et qui était facturée à tous les foyers par la commuanuté de communes. Depuis le 1er janvier, le système de facturation a changé, la redevance d’enlèvement des ordures ayant été remplacé par la taxe d’enlèvement. Cela signifie la taxe est indéxée surla valeur locative de l’habitation.
La commune était contre cette évolution qui nous a été imposée, car elle induit de très fortes disparités entre les habitants, qui ne sont pas liées à la production de déchets, ni à la dimension de la famille, mais au classement fiscal de la maison.

... mais une responsabilité individuelle

Le temps où les ordures étaient enfouies en décharge sans traitement est révolu. L’ensemble de nos déchets fait l’objet d’un traitement qui varie en fonction de la nature du déchet, seuls les déchets ultimes étant compactés puis enfouis. L’essentiel est donc de recycler tout ce qui peut l’être, ce qui réduit les volumes et les pollutions finales, réduit la consommation de matière première neuve, et souvent l’impact énergétique de nos activités.

Cette valorisation poussée des déchets impose que les citoyens prennent garde à :
- trier leurs déchets au moment de les jeter
- s’efforcer de réduire le volume et la toxicité de leurs déchets en veillant à privilégier des choix de consommation faiblement producteur de déchets et producteur de déchets valorisables.


Les consignes de tri

Comment bien trier ? "One two tri", guide complet du tri.


Où les trouver ?

- Bac à ordures ménagères ultimes :
Les ordures ménagères sont collectées en points de regroupement. Les bacs gris ou marron doivent recevoir tous les déchets non recyclables, autres que les encombrants.
Les bacs sont situés dans tous les hameaux de la commune, à Andige, à Arbres, sur la place d’Auriolles, à Auzon, à la Conchy (deux emplacements), aux Clapés (HLM), à l’Estrade, aux Gouzis, au Moulin Artige, au Pradal, à Pramailhet, à Salèdres, à Taupenas, au Village (deux emplacements).
Ces déchets sont traités à Lavilledieu, sur le site du Syndicat Intercommunal de Destruction des Ordures Ménagères du Secteur d’Aubenas.

- bacs de tri sélectif :
Les bacs jaunes sont systématiquement disposés aux mêmes emplacement que les bacs classiques, à Andige, à Arbres, sur la place d’Auriolles, à Auzon, à la Conchy (deux emplacements), aux Clapés (HLM), à l’Estrade, aux Gouzis, au Moulin Artige, au Pradal, à Pramailhet, à Salèdres, à Taupenas, au Village (deux emplacements).
Le contenu est acheminé au centre de tri de Lavilledieu où les différents déchets sont séparés. Pour le bon fonctionnement du service, les conteneurs ne doivent servir que pour les déchets ménagers.
En cas de doute, jetez sans trier : si le bac jaune contient trop de déchets qui ne devraient pas s’y trouver, il ne sera pas trié et valorisé.
Videz et égouttez boîtes et emballages, pour qu’ils soient propres sans être lavés. Ecrasez les emballages sans les déchirer (bouteilles, briques alimentaires, cartons) pour gagner de la place. Déposez les papiers et emballages en vrac, sans les attacher, ni les imbriquer.
Le tri des emballages se fait à la main, pensez à la santé et à la sécurité des trieurs, ne déposez pas des déchets coupants, toxiques, sales ou déchiquetés.

- Conteneur à verre
Des conteneurs à verre sont installés à Auriolles, La Conchy et au Village. Pour tous les bocaux, bouteilles et flacons.
Ne pas y jeter : couvercles, capsules et bouchons, verres spéciaux (ampoules, néons, miroirs, vitres), vaisselle (casseroles, pichets et assiettes), porcelaine, faïence.

- Conteneur à papier
Des conteneurs à papier sont installés à Auriolles, La Conchy et au Village.
Pour les papiers courants, magazines, journaux...
Ne pas y jeter : papiers gras, emballages souillés, enveloppes à fenêtre, papiers peints, films plastiques entourant les revues, cartons.

- Conteneur pour les piles
Des conteneurs à piles sont installés à Auriolles, La Conchy et au Village.
Ils accêptent toutes les piles usagées (piles boutons et piles classiques) mais les batteries au plomb doivent être déposées à la déchetterie de Labégude.

- Conteneur pour les vêtements
Un conteneur à vêtements et chaussures de l’association « Terre des hommes » est installé au village.
Y déposer les textiles usagés mais encore en relativement bon état, fermés dans un sac plastique. Ne pas y jeter : vêtements trop abîmés, chaussures trop vieilles, vêtements sales (non lavés).
Ces vêtements sont valorisés en chiffons ou en friperie selon leur état.

- Collecte des huiles alimentaires usagées
Un bac de collecte des huiles alimentaires usagées est situé au village.
Y déverser toutes les graisses alimentaires usagées (huiles de cuisson, de boites de poisson, saindoux, etc.
Les huiles sont collectées par l’association Huilétic qui les recycle en huiles pour chaines de tronçonneuses.

La collecte des encombrants :
Les objets encombrants, électroménager hors d’usage, meubles, HIFI, ordinateurs, pièces diverses, gravats, déchets verts, pneus, etc. ne doivent en aucun cas être déposés dans les bacs à ordures ménagères. Le service de collecte et de traitement n’est pas fait pour cela. Seule la « qualité » des ordures jetées et triées permet un bon fonctionnement du service et une maîtrise des coûts.
Pour les encombrants, deux solutions sont mises en place : la déchetterie et les bennes :

  • la communauté de communes met en place des bennes pour les encombrants (sauf gravats, déchets verts, pneus) deux fois par an, en janvier et en juillet. Elles sont installées devant la salle polyvalente pendant deux jours consécutifs. Une benne est en place pour les métaux et une autre pour les déchets tout-venant. Se renseigner en mairie pour connaître les dates exactes de mise en place des bennes. ATTENTION : en cas de gros volumes à jeter, il est impératif d’aller à la déchetterie afin de ne pas remplir trop rapidement les bennes.
  • les déchetteries de Labégude et de Saint-Etienne-de-Fontbellon : deux déchetteries ont été créées par la SIDOMSA pour les habitants du secteur. L’accès est gratuit pour les particuliers.
    Voir les déchets acceptés

Réduire ses déchets

Non à la publicité dans les boîtes aux lettres :
La commune diffuse des autocollants STOP PUB. Ces autocollants visent à signifier sur sa boîte aux lettres son refus de la publicité non adressée, qui peut atteindre 40 kg par an et par boîte. Sur papier glacé, elle est souvent non recyclable.
Refuser la pub si vous ne la souhaitez pas est un geste en faveur de l’environnement et du bon fonctionnement de la filière d’élimination des déchets. Les autocollants sont disponibles gratuitement en mairie.

Composter :
Le compostage permet de valoriser la matière fermentescible que vous jetez. Cette action vise à réduire le poids des ordures ménagères sur le long terme. Ce qui représenterait une réduction des coûts et un geste important pour la préservation de notre environnement.
Depuis 2010 le SIDOMSA met à disposition de ses habitants des composteurs individuels bois ou plastiques. 700 composteurs individuels et 80 collectifs ont déjà été distribués.
Voir le guide du compostage.
Acheter un composteur au SIDOMSA à 18 € (plastique) ou 35 € (bois).



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF