Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Services > Service de l’eau

Service de l’eau

Le service de l’eau est géré par la commune en régie, c’est-à-dire que la commune exploite directement son réseau, sans délégation à une société privée. Ce choix permet de maîtriser localement les orientations prises et de fournir de l’eau à un prix moindre que celui des sociétés privées.
Son fonctionnement est régit par le règlement du service de l’eau.


Les réseaux

Il y a environ 280 abonnés au réseau communal pour une consommation annuelle de 15 000 m3. La population de Saint-Etienne-de-Boulogne est donc sensiblement plus économe que la moyenne nationale. Environ une trentaine de maisons demeurent alimentées par des sources privées et ne sont pas raccordées au réseau.
L’eau à Saint-Etienne-de-Boulogne, c’est 10 sources captées, 5000 mètres de conduites d’amenée et 7000 mètres de conduites de distribution après le réservoir, plus 19 ouvrages divers (brise-charge, captages, etc.).
Quatre réseaux indépendants dotés chacun de leur réservoir, alimentent les principaux hameaux de la commune :

  • les réservoirs des Blaches et d’Auriolles (interconnectés) desservent les Clapés, La Conchy, le Village, les Taupenas, les Gouzis, la Lauze, la Combe, Arbres, le Bois des Tonnes, Lestrade et Auriolles ;
  • celui du Pradal dessert Le Pradal, celui d’Auzon dessert Auzon et Mautades ;
  • le réservoir des Gras dessert les quelques maisons des Gras.
    L’ensemble du réseau est géré par les élus de la commission des eaux et par le cantonnier de la commune.

Le coût de l’eau

Le service de l’eau est doté d’un budget autonome, indépendant du budget général de la commune. Il s’élève en fonctionnement à environ 45 000 € par an et en moyenne à 80 000€ en investissement. Il n’est alimenté que par la vente de l’eau.
En 2014, l’abonnement est fixé à 60 € et le m3 consommé à 1,60 €, plus les taxes de l’Agence de l’Eau de 0,22 € par m3. Il n’y a actuellement pas de redevance d’épuration s’ajoutant au prix de l’eau.


La qualité de l’eau

La qualité de l’eau est une préoccupation importante, surtout en ce qui concerne les éventuelles pollutions bactériologiques. En matière chimique (pesticides, nitrates, etc), nous sommes tout à fait épargnés et le analyses n’ont jamais révélé de pollution en la matière.
La situation bactériologique varie d’une réseau à l’autre et selon les saisons. Les dernières analyses réseau par réseau sont consultables en ligne ici.
Les dernières fiches de synthèse en date sont consultables ici pour La Conchy, Le village, Les Clapès, Lestrade, Les Gouzis, Les Taupenas, La lauze, Auriolles, Auzon, Le Pradal et Les Gras.
Voir les fiches archivées.


Les démarches

Vous arrivez ou vous partez…

Lors de votre arrivée sur la commune, vous devez vous signaler en mairie pour souscrire un abonnement au réseau, qui seul vous donne le droit d’utiliser l’eau. Pour les nouveaux branchements à créer, s’adresser à la mairie, pour remplir le formulaire de demande qui déclenchera la réalisation d’un devis, cette prestation étant facturée par la commune à son coût réel et non sur une base forfaitaire. Lors de votre départ de la commune, vous devez vous signaler en mairie afin que le relevé de votre compteur soit effectué et que la facture correspondant à votre consommation soit éditée spécifiquement.
.

Pour installer un nouveau compteur…

Pour faire réaliser un nouveau branchement sur le réseau et poser un compteur, il est nécessaire de s’adresser en Mairie. Un chiffrage de l’opération sera réalisé lorsque vous aurez rendu l’imprimé de demande.
Les travaux sont facturés à leur coût réel de réalisation tenant compte de la complexité technique de l’opération.
Télécharger l’imprimé de demande de raccordement à rendre en mairie


L’eau, une richesse à économiser

Si le choix de gérer l’eau localement présente des avantages en terme de tarif, il nous impose aussi à tous d’être responsables car nous ne pouvons compter que sur nos propres ressources. En période estivale, l’eau est rare et il faut faire attention à son utilisation. En période de pénurie, le Maire peut interdire les usages superflus de l’eau comme l’arrosage, le lavage des véhicules, le remplissage des piscines, etc. Cela peut aider à éviter les pannes sèches du réseau que nous avons déjà connues.

Quelques gestes simples et responsables suffisent à faire des économies significatives :

> Pour se laver :
prendre des douches et non des bains et arrêter l’eau pendant le savonnage sous la douche ; proscrire les douches dites « de confort » pendant la saison chaude ; arrêter l’eau pendant le brossage des dents ; pour tout lavage, ne pas ouvrir le robinet au maximum.
> A la cuisine :
ne pas faire la vaisselle sous l’eau courante, mais dans une cuvette, de même pour laver les légumes ; réutiliser l’eau de lavage des légumes pour arroser les plantes ; ne pas faire tourner une machine à laver le linge ou la vaisselle si elle n’est pas complètement pleine.
> Dehors :
s’équiper d’un arrosage « goutte à goutte » qui évite toute évaporation et tout ruissellement inutile ; le lavage de la voiture peut attendre l’automne ; pensez à vérifier la vidange de votre piscine : 50 % des installations fuient par la vidange.
> Sur l’installation :
vérifier qu’aucun robinet ne fuit : un goutte à goutte perd 4 litres par heure, un fil d’eau 10 litres par heure ; vérifier que la chasse d’eau ne fuit pas : une chasse qui fuit, c’est une dizaine de litres perdus par heure (et poser une chasse économique qui économise jusqu’à 40 % d’eau) ; vérifier qu’il n’y ait pas de fuite juste après le compteur, mais aussi juste avant… : au niveau national, 20 % des maisons ont des fuites après compteur.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF