Saint-Étienne-de-Boulogne

  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne
  • Saint-Étienne-de-Boulogne

Accueil du site > Vie locale > La Fabrique à histoires

La Fabrique à histoires

Réalisé par les habitants eux-mêmes avec l’aide de l’association Rézonance ce film d’une heure rassemble les souvenirs des habitants, collectés depuis deux ans devant la caméra ou le micro. Il a été réalisé à la demande de la commune de Saint-Etienne-de-Boulogne avec le soutien financier du Département de l’Ardèche, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la CAF et de la Fondation SNCF.
Au programme, des entretiens, des témoignages, des archives, des photos, soigneusement sélectionnés dans une démarche participative par un collectif d’une trentaine d’habitants. Au total, 56 heures de témoignages recueillis pour en sortir une heure de film qui évoque tour à tour l’école, l’agriculture, la vie au village, les fêtes, ou encore les loisirs.
Des aînés aux plus jeunes, avec la participation de l’école, toutes les générations ont ainsi pu échanger autour du projet, comme témoin, participant, preneur de son, d’image, ou autre. Tel est l’intérêt de la démarche participative engagée, qui a permis ce film pour les habitants, réalisés par les habitants.
Un beau succès à mettre au crédit de tous les participants, mais aussi de Sylvain Lion, réalisateur à l’association Rézonance ainsi que de Ségolène Lardot, qui a apporté une précieuse aide à l’écriture.
Un projet de suite permettant d’exploiter les nombreuses heures de films non utilisées au final est en gestation. Il pourrait prendre la forme d’un "webdoc". Suite donc au prochain épisode !



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF